Arnaud Demanche
Co-présentateur des Gérard de la télévision

Que ce sont donc ces énigmatiques "Gérard de la télévision" qui seront diffusés lundi 10 décembre sur Paris Première?

Les Gérard de la Télévision sont une cérémonie de récompense, un peu comme les César. On remarquera d'ailleurs la similitude entre ces deux prénoms. Mais si les César honorent les tops, les Gérard s'en prennent aux flops, bides, ratages, escroqueries et têtes à claques de tout poil. Nous offrons à nos lauréats un parpaing, tout en or, de 19 kilos, qu'ils peuvent poser sur leur bureau ou exposer sur leur cheminée.
Les perdants ne sont pas oubliés, et ont droit à un sachet de dragées, une peluche, un fanion, ou autre.

Quelle légitimité avez-vous pour distribuer ainsi de mauvais points à la télévision?

Les plus grands hommes nous ont soutenu. D'ailleurs, notre mérite est microscopique par rapport à tous les révolutionnaires français ou tous les soldats alliés qui sont tombés pour la liberté d'expression. Sans la prise de la Bastille, sans Mirabeau, mais également sans Roosevelt, sans Churchill ou sans de Gaulle, il n'y aurait jamais eu de Gérard de la Télévision. Les nazis l'auraient empêché.

Railler la télévision dans le cadre d'un show télévisé, n'est-ce pas à la fois être un peu juge et partie?

Bien sûr que si. Mais il fallait pour être crédibles que nous nous mettions nous-même en danger, et proposions à notre tour une émission. Je peux vous garantir que question danger, on se moque pas du client, puisque nous allons le faire en direct, sans aucune expérience préalable, et devant tout le milieu de la télé. On voudrait faire plus honnête qu'on ne pourrait pas. 

Pourquoi être diffusé sur Paris Première et pas TF1, Direct 8 ou Motors TV?

TF1 s'est manifesté, mais voulait appeler ça : "Les 100 Plus Grandes Emissions de Télé", et souhaitait à tout prix que Pascal Nègre juge nos prestations. Ca nous a paru trop audacieux.
Direct 8, au contraire, comptait imposer sur scène des téléspectateurs témoins recrutés par l'équipe de Morandini, qui auraient donné leur petit avis sur les lauréables. Le format nous semblait trop confus, et la chaîne exigeait de nous des chemises roses fuschia et que nous nous fassions blanchir les dents au turbolaser.
Motors TV avait envisagé un temps d'organiser une cérémonie à Magny-Cours, présentée depuis des F1 avec caméra embarquée, et récompensant les gagnants en leur offrant des Fiat Panda thunées. Mais le budget ne permettait pas ce genre de folies.

D'autres chaînes étaient sur les rangs, comme NRJ 12, qui voulait rebaptiser ça les NRJ Awards of the Bad TV Winning Globes, ou Arte, mais ça supposait de trouver un équivalent allemand, et pas un présentateur outre-Rhin n'a voulu s'investir dans les Fernsehen Gerhard.

Pourquoi avoir choisi le prénom Gérard pour votre cérémonie, et pas Bernard, Natacha ou Abdelatif?

Par assonance avec le prénom César, comme dit précédemment. Et également comme hommage à une génération dorée de comédiens, d'animateurs, de producteurs, qui partiront bientôt, emportant dans la tombe les secrets de leur savoir.

Pour vous, une télévision idéale, ce serait quoi?

Internet.

Vous avez le portable de Mélissa Theuriau?

J'ai celui de Bruno Masure, si vous voulez. 

Et celui d'Anne-Sophie Lapix?

Vous n'en voulez pas, de Bruno Masure ?

Pourquoi êtes-vous si maigre?

Dans un souci documentaire, j'ai participé à Koh-Lanta, dans l'équipe des Machigas. J'ai gagné 2 totems et un harpon à bernard-lhermite qui marchait avec un élastique.

Si vous étiez un Gérard célèbre, vous seriez qui?

Gérard Louvin, comme ça, je pourrais me suicider. 

Quelque chose à ajouter?

Bruno Masure : 06 15 92 88 32
 

 

retour au sommaire